Accueil / Technologie / Objets Connectés / hearO, recycle les balles de tennis usagées en enceintes bluetooth

hearO, recycle les balles de tennis usagées en enceintes bluetooth

Vous êtes vous déjà demandé quoi faire avec vos balles de tennis usagées ? hearO, startup Londonienne propose un projet Kickstarter donnant vie aux vielles balles de tennis sous la forme d’enceintes bluetooth.

hearO enceintes bluetooth balles de tennis 3

hearO, en financement participatif sur kickstarter

On estime que quelques 230.000 balles de tennis sont jetées ou recyclées chaque année après les quatre tournois du Grand Chelem. La société de design basée à Londres Rogue Projects, qui porte le projet Kickstarter hearO espère transformer ces balles de tennis usagées en haut-parleurs sans fil portables.

A l’été de prototype grâce aux balles de tennis du All England Tennis Club à Wimbledon. Rogue Projects serait même en discussions pour obtenir les balles de chacun des quatre tournois majeurs de tennis, Wimbledon, US Open, Roland Garros et l’Open d’Australie.

Les balles qui annoncent une puissance de haut-parleur de 3 watts fonctionnent en blutooth. Une station de chargement est disponible avec une connexion magnétique, avec une charge complète peut durer jusqu’à 5 heures (ou 2-3 heures à plein volume).

Un bouton unique contrôle l’ensemble des fonctions essentielles, allumant ou éteignant hearO, l’appairant à un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

hearO enceintes bluetooth balles de tennis 1

hearO enceintes bluetooth balles de tennis 4

Faisant office de peau de protection pour le haut-parleur, le caoutchouc intérieur de la balle aiderait à l’absorption de l’excès de vibrations et permettrait d’améliorer la clarté du son.

Et vous, vous en pensez quoi ? Pour en savoir plus rendez-vous sur Kickstarter

 

A propos Cedric | Smash-Marketing.fr

Chef cordage sur Smash-marketing.fr :)

A lire également

mytenniscoach

Trouver son coach de tennis en ligne avec MyTennisCoach

Alors que la FFT semble à la traîne sur les services attendus par ses licenciés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *