Accueil / Business / Nathalie Dechy au Conseil d’Administration de l’OL

Nathalie Dechy au Conseil d’Administration de l’OL

Nathalie Dechy, ancienne 11e mondiale du circuit WTA en 2006, siégera au conseil d’administration de l’Olympique Lyonnais à partir du 1er janvier 2017. Une nouvelle mission pour celle qui, depuis sa retraite sportive, a gagné une crédibilité solide dans le sport business.

nathlie_dechy

Des courts de tennis aux responsabilités business

Annoncé par le Parisien plus tôt, Nathalie Dechy, 37 ans, siégera donc au conseil d’administration de l’Olympique lyonnais dès le 1er Janvier 2017. Cette nomination qui peut paraître étrange ne l’est peut être pas tant que ça. Après sa retraite sportive (2009), Nathalie Dechy suit un master en marketing sportif à l’ESSEC (Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales). Elle rédigera une thèse sur le sponsoring dans le sport féminin et rencontre Jean-Michel Aulas et Thierry Sauvage, respectivement PDG et DG de l’OL. Elle est nommée aujourd’hui au Conseil d’Administration de L’Olympique Lyonnais, pour « amener un oeil neuf ». Sur le foot féminin à n’en pas douter, et surtout sur le développement hors Foot du Parc OL.

Faire entre une nouvelle tête, ex-sportive pro, au Conseil d’Administration peut aussi avoir un impact sportif et relationnel avec joueurs et joueuses, comme elle le fait depuis 2011 auprès de Guy Forget participant au comité de pilotage de Roland-Garros.

Dans le Parisien, Thierry Sauvage explique ce choix de sang neuf au Conseil d’Administration de l’Olympique Lyonnais :

Elle a un parcours professionnel et d’études très intéressant. Ainsi qu’événementiel avec Roland-Garros. Notre choix s’est porté sur elle pour ses différentes compétences, en partie pour le développement du Parc OL qui est aussi un lieu événementiel par excellence.

Amener un oeil extérieur…et un tournoi WTA ?

Installée depuis deux ans à Biarritz, où elle co-dirige avec Mailyne Andrieux, le 100 000$ Engie Open de Biarritz, mesure le challenge à venir :

Dans le foot, je suis plutôt novice. Mon objectif, c’est d’amener un oeil extérieur, de m’adapter très vite. Il y a énormément de similitudes entre l’organisation d’un tournoi comme Roland-Garros et le Parc OL qu’il faut faire tourner à l’année. C’est un magnifique outil et il faut s’en servir pour développer une économie autour du sport.

Ce siège au CA de L’OL ne devrait d’ailleurs pas remettre en question son job de Directrice de L’Engie Open de Biarritz, ni ses autres activités de consultante. A ce titre, interrogée par Le Parisien quant à l’organisation d’un tournoi de tennis féminin au Parc OL, Nathalie Dechy semble jouer franc jeu :

Pour le moment, on n’en a pas du tout parlé. Après, le seul tournoi WTA en France, c’est celui de Strasbourg. Il y a un maillon faible à ce niveau-là. Pourquoi pas Lyon à un moment donné ? La meilleure joueuse française actuelle est lyonnaise. Ça pourrait donner des idées…

Ce serait pourtant une émulsion tennistique de plus dans une ville qui n’avait plus de tennis mondial depuis la fin du GPTL en 2009 et qui compte désormais un Challenger, l’Open Sopra Steria organisé pour la deuxième édition par Lionel Roux et son équipe au Tennis Club de Lyon, et l’ATP 250 de Nice qui sera organisé 1 semaine avant Roland Garros au Parc de la Tête d’Or.

Nathlie Dechy

Un tournoi WTA à Lyon serait donc une nouvelle excellente, tant le rayonnement du tennis féminin mondial doit progresser en France, dans une ville certainement la plus dynamique aujourd’hui sportivement de l’hexagone.

A propos Cedric | Smash-Marketing.fr

Chef cordage sur Smash-marketing.fr :)

A lire également

LACOSTE PREND LE CONTRÔLE DE TECNIFIBRE

Gros Buzz sur la planète des sports de raquettes cette semaine, avec l’officialisation du rachat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *