Accueil / Business / INTERVIEW : L’équipementier Snauwaert de retour vers le futur

INTERVIEW : L’équipementier Snauwaert de retour vers le futur

Près de 25 ans après sa faillite, la marque de tennis Snauwaert est de retour. Depuis plus de deux ans, Dimitri Meessen, responsable designer chez Snauwaert ainsi que toute l’équipe travaillent sur la relance de la marque iconique. Terminé les raquettes en bois place aux raquettes prêtes à concurrencer les marques les plus connues. Entretien avec Dominique Monami, ancienne pro WTA et aujourd’hui porte parole de la marque, tournée vers le futur !

Bonjour Dominique, peux-tu nous présenter la marque ?

Snauwaert a été créé en 1928 à Roeselare, en Belgique. Dans les années 70, près de trois millions de raquettes de la marque étaient vendues par an mais l’arrivée sur le marché de raquettes asiatiques, en composite et bons marchés, a provoqué la chute de Snauwaert contrainte alors de déménager sa production au Portugal afin de pouvoir encore générer des bénéfices. Cette mesure n’aura malheureusement pas suffit à éviter la faillite de Snauwaert en 1991. Aujourd’hui nous relançons la marque avec un investisseur principal. Nous sommes fiers et tournés vers l’avenir !

Snauwaert-Dominique-MonamiⒸPh.buissin / Imagellan

Comment est composée l’équipe ?

Nous travaillons donc avec un investisseur principal, et une autre société devrait nous rejoindre dans l’aventure. Nous sommes 5 personnes en full time sur la communication, le marketing, le design, le développement web, la R&D (un ancien de chez Prince) et une personne qui pilote la fabrication pour la marque.

Quel est le positionnement marché de Snauwaert aujourd’hui ?

Nous nous lançons avec une gamme restreinte mais que nous avons voulu qualitative et performante. On est sur un segment haut de gamme, nous n’avons pas de raquettes bon marché pour l’instant, ce n’est pas l’adn de la marque. Nous voulons offrir la meilleure expérience de jeu, convenir à tout type de jeu. Même si la Grinta 98 avec son plan de cordage 16×16 s’adresse aux joueurs très techniques. La Vitas elle est plus axée sur la puissance et le confort de jeu. Pour ma part j’ai toujours joué dans ma carrière en Yonex, et aujourd’hui j’apprécie énormément de jouer avec la Vitas 105.

Comment se déroule le lancement de la marque ?

Nous sommes très occupés bien sûr depuis plusieurs mois, et enfin nous démarrons les roadshows dans les clubs de tennis en Belgique, ce qui est une bonne chose pour Snauwaert et pour nous. L’histoire prend forme et nous sommes contents. Nous avons de plus en plus de clubs en Belgique qui nous contactent pour organiser un événement afin de tester les raquettes. Ca prend une vraie bonne tournure. On est partenaires de la Fédération de Tennis Flamande ce qui nous donne aussi pas mal de travail en ce moment afin de permettre à tout le monde de tester les raquettes, jouer avec. On a de quoi de faire, également avec le site web qui sera bientôt dispo pour les commandes en ligne.

Votre modèle économique est donc basé sur le digital, le e-commerce ?

Oui tout à fait. En fait on ne travaillera pas avec des magasins. Nous avons opté pour un modèle de vente en ligne exclusivement et en direct pour l’instant et aussi via certains clubs. Pour le moment, seules les pré-commandes sont possibles mais notre site sera en ligne à la fin du mois. En pré-commandant ta raquette tu peux recevoir 15% de remise, et même obtenir 5% de remise supplémentaire via un concours facebook. C’est assez novateur dans l’industrie du tennis. On veut travailler dans un premier temps avec des clubs puis avec des ambassadeurs de marque sous quelques mois. On a la chance d’avoir pas mal de monde qui veut travailler avec nous.

Toutes nos raquettes sont conçues en Belgique.

AM_SNAUWAERT GRINTA 100 GREY001

Cela veut-il dire que les raquettes ne sont disponibles qu’en Belgique ?

Pour le moment oui nous faisons les choses pas à pas, en région ici en Belgique mais nous comptons bien lancer la marque à l’étranger.

Quelles sont les régions dans lesquelles vous souhaitez vous implanter ?

Tout d’abord bien être présents en Belgique et au Luxembourg, puis en France et les Pays-Bas. L’Allemagne est également un projet à moyen terme, toujours via le même système. En parallèle, nous avons lancé Snauwaert au Japon, avec plus de 1000 raquettes déjà vendues.

Quel est l’état des ventes ?

Le système de roadshow fonctionne vraiment bien pour nous. Nos testeurs ainsi que les équipes présentent permettent de bien conseiller les joueurs et ainsi de développer nos ventes, pas d’une manière commerciale mais bien d’un point de vue accompagnement, conseil, ce qui est dans notre philosophie aujourd’hui. L’objectif sur la première année est de vendre 5000 raquettes en Belgique. Nous avançons à notre rythme. Nous nous concentrons également sur la fabrication de nos raquettes, de la bonne qualité de nos produits.

Les raquettes sont elles fabriquées en Belgique ?

Toutes nos raquettes sont conçues en Belgique. Notre responsable R&D en Belgique a pu identifier le bon partenaire pour nous au niveau technologique, des matériaux. Notre ingénieur a également une forte expertise dans les cadres de vélos, le développement et design de produits de haute technologie, et il a créé 2 raquettes en 2 ans pour la marque (Grinta, Vitas) avec une technologie particulière pour la marque avant de lancer la production en Chine.

Tout est fait à la main, ce qui demande plus de 8h de main d’oeuvre par raquette Snauwaert

AM_SNAUWAERT VITAS 105 GREY001
Pourquoi pas en Belgique ?

Nous marque est Belge et nous voulions fabriquer ici. Nous voulions trouver une expertise forte pour la marque mais nous n’avons pas réussi à trouver le bon partenaire. Pour rester en Europe nous avions envisagé la Moldavie qui dispose de cette expertise de fabrication mais en finition ce n’est pas le même niveau de qualité qu’en Chine. Nous avons donc fait ce choix même si la marque est Belge car nous voulions fournir à nos joueurs clients les meilleures raquettes possibles.

N’est-ce pas un pari sur la qualité ?

Nous sommes très vigilants et avons une personne sur place en Chine. Nos raquettes sont fabriquées dans l’une des trois principales usines qui fabrique pour la plupart des marques internationales ce qui est pour nous un gage de réassurance ainsi que pour nos clients. Mis à part le moule qui est un moule spécifique pour nos raquettes, tout est fait à la main, ce qui demande plus de 8h de main d’oeuvre par raquette Snauwaert. Les raquettes sont de bonne facture, elles sont vraiment super belles pour nous.

Avec un tel process de fabrication, quel peut être le lien entre les anciennes raquettes et les nouvelles ?

Nous avons conservé des détails. Your serve / My serve inscrit sur le manche de raquette. Ainsi que des petits cigares sur le côté du cadre dans le design initial que nous avons également reproduit. Snauwaert a toujours été considéré comme une marque de qualité et nous portons une attention toute particulière à cela sur nos nouvelles raquettes. Afin de garder le même niveau pour ne pas être déceptifs, conserver cela dans l’adn de la marque, même si la fabrication et les matériaux sont tout autres aujourd’hui. La finition des raquettes, elle, se fait en Belgique car nous cordons nous même avant l’expédition des produits au client. A la commande le client exprime ses souhaits de type de cordage parmi nos sélections, la tension, et nous pouvons même intervenir sur le poids ou l’équilibrage des raquettes si nécessaire pour ajuster la raquette au joueur. Nous pouvons également personnaliser le cadre avec le nom du joueur ou un slogan. Et ce gratuitement pour le moment.

SNAUWAERT

Quels cordages proposez vous ?

3 types de cordage polyester, un mélange synthétique qui est plus souple ainsi qu’un multifilament. En fonction de la raquette et du style de jeu on va conseiller le cordage le plus adapté. C’est un service supplémentaire que nous offrons pour nous différencier. Ca nous permet ainsi de toucher tous types de jeux, de joueurs.

A l’instar d’autres marques, allez vous travailler avec des ambassadeurs ?

En effet nous sommes en train de finaliser avec un joueur pro qui devrait devenir notre ambassadeur prochainement. Nous sommes également en contact avec des joueuses de la WTA. Les négociations avancent. Un des deux sera Belge mais je ne peux en dire plus pour le moment. Nous travaillons déjà avec Xavier Malisse qui fait notre promotion et aide bien la marque. On souhaite vraiment conserver notre ancrage local et avoir un ambassadeur Belge.

Après la tournée américaine sur le circuit, on devrait pouvoir communiquer mi-avril sur nos ambassadeurs.

Snauwaert-Xavier-MalisseⒸPh.buissin / Imagellan

Allez-vous également diversifier la marque dans les mois à venir ?

Nous avons donc nos raquettes pro / adultes. Nous allons lancer prochainement les raquettes junior en carbone pour enfant pour ceux qui souhaitent passer de la raquette aluminium avant les raquettes pros pour la compétition. On a des balles approuvées par l’itf pour la terre battue et toutes surfaces. Nous avons de bons feedbacks sur la qualité et la durée de vie de nos balles pour l’instant. On aura les balles pour le mini tennis. Nous allons aussi avoir des sacs de tennis 3 raquettes, 6 raquettes, ainsi qu’un sac à doc. D’ici mai-juin.

Du matériel pédagogique également pour les clubs ainsi que des filets pour du mini tennis par exemple. Les vêtements arriveront en 2017, sur une série, une ligne basique. Nous avons déjà pas mal de demandes dans les clubs notamment. Nous proposerons des contrats. Nous avons aussi lancé une machine à corder.

Snauwaert est donc considérée comme une nouvelle marque pour les jeunes générations. Pourquoi changer de Babolat, Head, Wilson, Tecnifibre vers Snauwaert ? Qu’est-ce qui me ferait changer ?

Notre discours n’est pas de dire que nos raquettes sont meilleures que les autres. En revanche elles sont assez légères, et donnent pas mal de puissance au jeu et de contrôle. Le confort est assez impressionnant. Nous avons déjà des feedbacks de joueurs ayant apprécié jouer avec nos raquettes, eu la sensation de puissance, sans lourdeur et fatigue dans le bras après un match.

Le confort est important pour nous. Récemment un joueur équivalent à -15 en france a joué avec notre raquette et a eu de bonnes sensations, un sentiment de projection fort dans la raquette. Et la qualité encore une fois qui est importante et qui est appréciable en temps que joueur.

Pour découvrir les raquettes en image rendez-vous sur notre précédent article Snauwaert

En savoir plus sur le site web

A propos Cedric | Smash-Marketing.fr

Chef cordage sur Smash-marketing.fr :)

A lire également

Nathalie-Dechy-Interview

Nathalie Dechy en Interview

Nathalie Dechy, 11e au classsement WTA en 2006, et aujourd’hui consultante épanouie a rejoint au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *